Depuis tout petit, je me suis intéressé aux abeilles et aux produits de la ruche. Je voulais devenir apiculteur et vivre de cette activité. Mais, j’ai longtemps cru qu’il fallait que je me trouve «un vrai métier» et que l’apiculture serait relayée au temps du loisir.

Au fil de mes rencontres, je me suis aperçu qu’être apiculteur, c’est être un vrai entrepreneur et que l’entreprise est encrée dans une réalité économique. Aujourd’hui, j’ai besoin de retourner à mes sources dans les montagnes et de vivre de l’intérêt que je porte au travail avec les abeilles, aux saisons; et vous offrir par ce biais des produits de qualité.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

Historique

1982: Je nais prématurément, car ma mère a été piquée par un insecte. (C’est vrai quoi, demandez à ma mère!). Je suis nourri à la gelée royale. Photo 1.

1990: 8 ans, ma première ruche. Photo 2.

2000: Mes premiers essaims artificiels. J’avais 18 ans et pas très envie de passer le BAC… Merci à la famille MOMBEL qui m’a sérieusement initié à l’apiculture! Photo 3.

2004: Une expérience de 5 mois, chez un apiculteur professionnel, dans l’état de New York. Chez, Robert Stevens, Betterbee Inc. Photo 4, 5 et 6.

2005: Ma visite chez un des plus gros éleveurs de reines d’abeilles en Amérique Latine, Fransisco Rey. Photo 7 et 8.

2007-2009: Mes «amis apiculteurs de loisir», en Allemagne du Nord – Basse Saxe, Hanovre. Photo 9.

2010: Stage chez Philippe Dauzet, dans la Drôme, France. Photo 10.

2011: Mon stage de formation à la miellerie des Gorges de la Loire, Loire, France. Photo 11. Et au Lycée Agricole de la Côte Saint André, Isère, France. Photo 12.

2012: Stage de formation au Rucher des Orchis, Vincent Clair, à Pisieu en Isère, France. Photo 13. Puis, emploi saisonnier chez Michel Hudry à Lans-en Vercors en Isère, France. Photo 14.

Je monte mes dossiers administratifs pour l’installation. Je prépare mon plan de développement économique. Une grand-maman bienveillante me vend un terrain, pour construire la miellerie! Mais en attendant de construire le bâtiment, je recherche un grand local pour stocker mon matériel et installer les machines d’extraction et de conditionnement!

2013: Ouverture du site internet, premières récoltes et premières ventes… Enfin! Affaire à suivre…

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

 

Hommage à Françoise CARDOSO
Françoise Cardoso a cru en mon projet et m’a encouragé durant ses deux dernières années où nous avons appris à nous connaître. Nos chemins se sont croisés au moment où chacun recherchait un soutien.

Elle m’a aidé à acheter des ruches. En contrepartie, je lui accordais de mon temps. Elle est partie à 87 ans, avec le sentiment d’avoir « contribué au bien-être de la planète », grâce aux abeilles.

Je lui rends hommage et conserve sa mémoire en persévérant dans mon entreprise. Je lui dédie ce haïku japonais, petite poésie pleine d’espoir pour l’avenir:

Rosée du matin

Incertitude de l’aube

L’abeille s’élance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 3 =